Une question ? Appelez-nous au

L’IME de la Barandonne

La fête de la gourmandise

C’est sous un soleil printanier que la fête des gourmandises d’automne de l’institut socio-éducatif (IME) de la Barandonne s’est déroulée, le 18 octobre 2018. Organisée depuis déjà plusieurs années par la direction, le personnel d’encadrement et tous les pensionnaires, les classes d’enfants des écoles maternelles Dolto et Jules-ferry ont été accueillies pour cette journée de fête. Dès la première heure, divers ateliers, soit plus de treize activités étaient proposés aux écoliers. Un programme dense préparé par les résidents de l’IME : de la slake-line aux ateliers manuels en passant par la construction du loup-Garou de l’institut effectué en direct. Des ateliers créatifs et des animations avec un parcours botanique ont également été organisés, avec une multitude de découvertes et de belles surprises.

Deux cents enfants sous les grands cèdres.

Et sous les grands cèdres sous les coups de midi, plus de deux cents enfants accompagnés d’enseignants et de parents d’élèves, ont savourés la soupe à la châtaigne, offerte en ce jour de gourmandises sans oublier les châtaignes grillées du moulin de Raoul. L’après-midi un spectacle de magie, ouvert au public, a remporté un franc succès ainsi que la projection du film, produit et réalisé par l’IME, sous la direction de Nicolas Maury, comédien et metteur en scène. L’association Le Fleuve et l’olivier, fidèle partenaire, a déployé un grand nombre d’exposition d’artisanat d’art confectionné par leurs soins et ont animé différents ateliers comme la peinture, la poterie, les tableaux. Cette journée porte ouverte a permis au public de visiter les ateliers de formation de l’institut : maçonnerie, soudure, peinture, horticulture.

Cathy Charavel, la directrice de l’établissement était enchantée de l’animation festive de la journée :
« De nombreux Spiripontains sont venus faire le plein de produits du terroir proposés par le stand dédié à la châtaigne de Bernanrd Laville et par l’ESAT (Etablissement et service d’aide par le travail) La Cézarenque de Concoules qui exposait un large choix de gourmandises sucrées salées. »

Correspondant Midi Libre